Fernando Alonso garde sa couronne, Schumi fait le spectacle


AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion


Fernando Alonso garde sa couronne, Schumi fait le spectacle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
sawatdee
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2398
Age : 34
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Fernando Alonso garde sa couronne, Schumi fait le spectacle Jeu 26 Oct - 0:33


Fernando Alonso a
conservé son titre de champion du monde de Formule Un à l'issue d'un
Grand Prix du Brésil marqué par les adieux, tout en panache, de Michael
Schumacher.







Alonso a gardé son calme pour terminer deuxième sur le circuit
d'Interlagos, s'assurer du titre et aider à Renault de décrocher à
nouveau celui des constructeurs.
Son rival
Michael Schumacher, victime d'une crevaison, n'a terminé que quatrième
de l'ultime course de la saison après une superbe remontée.

Pour partir en retraite sur un huitième titre, il aurait fallu au
pilote Ferrari gagner la course et espérer qu'Alonso ne marque aucun
point.
"C'était une course plutôt chaotique", a
déclaré Schumacher. "La voiture était incroyablement rapide. On aurait
certainement pu prendre un tour à tout le monde. Mais ce n'était pas
mon jour."
L'Allemand, qui se retire à 37 ans
avec le plus beau palmarès de l'histoire de son sport, se consolera
peut-être un peu avec la victoire de son équipier Felipe Massa, premier
Brésilien à triompher à domicile depuis Ayrton Senna en 1993.

"C'était extraordinaire de voir les gens envahir le circuit pour la
victoire de Senna, et aujourd'hui c'est arrivé pour moi", a déclare un
Massa aux anges. "Toute ma vie, j'ai rêvé de vivre un jour comme
celui-là et maintenant, c'est arrivé."
Alonso,
déjà sacré l'année dernière, compte 134 points au classement final du
championnat du monde, soit 13 de plus que Schumacher.
"UN WEEK-END FANTASTIQUE"

"Merci, merci pour toutes ces années", a lancé le jeune Espagnol, qui
partira chez McLaren la saison prochaine, à l'adresse de son équipe au
micro de sa radio de bord après avoir franchi la ligne.
"Cela a été un plaisir de travailler avec vous."

Le résultat d'Alonso, combiné à la sixième place de son équipier
Giancarlo Fisichella, permet à Renault de remporter le titre des
constructeurs avec cinq points d'avance sur la Scuderia.

"Cela a été un week-end fantastique", a déclaré Alonso, qui n'a que 25
ans. "J'ai besoin de temps pour réaliser que je suis à nouveau
champion. C'était ma dernière course pour Renault et c'est une superbe
façon de se séparer. Ces souvenirs, je les garderai toute ma vie."

Les espoirs de Schumacher n'ont pas duré longtemps, l'Allemand étant
obligé de rentrer aux stands en raison d'une crevaison au neuvième tour.
Le pilote Ferrari était pourtant déjà revenu dans les roues d'Alonso.

Parti comme une fusée de la 10e place sur la grille après des ennuis
mécaniques lors des essais, un Schumacher déchaîné reprenait rapidement
quatre positions dès la sortie du premier virage tandis qu'Alonso ne
prenait aucun risque et conservait sa quatrième place.
REMONTEE HEROIQUE
La voiture de sécurité était de sortie au deuxième tour après la sortie spectaculaire de Nico Rosberg (Williams).
Schumacher se trouvait donc juste derrière les deux Renault au moment où la course reprenait ses droits.

Fisichella ralentissait pour bloquer l'Allemand et protéger son leader.
Il tenait peu de temps et Schumacher passait avant d'être contraint de
rentrer aux stands.
Le directeur technique de
Ferrari, Ross Brawn, a estimé que Fisichella avait détruit le pneu de
la monoplace de Schumacher en la heurtant.
"C'est malheureux parce que notre voiture était la plus rapide aujourd'hui", a-t-il dit.

L'infortune de son rival libérait Alonso, qui se lançait alors à la
poursuite de Massa, sans succès, tandis que Schumacher entamait sa
remontée héroïque.
Schumacher, souvent décrit
dans les médias comme un pilote froid et prêt à tout pour gagner, a
toujours eu la victoire dans le sang et a confirmé dimanche qu'il était
un formidable compétiteur.
Les faits ne souffrent
aucune contestation : avec un record de 91 succès, cinq titres
consécutifs pour Ferrari et plus de points, de pole positions et de
podium que tous les autres pilotes de l'histoire, l'Allemand est un
phénomène, n'en déplaise à ceux qui ne l'aiment guère.

Alonso, qui l'a devancé cette saison non sans mal, est de ceux qui
pensent que les records de Schumacher ne seront probablement jamais
battus.
"Je pense qu'il faudra beaucoup de chance, et se trouver toujours dans la bonne équipe", a-t-il dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-predators-nty.forumactif.com

Fernando Alonso garde sa couronne, Schumi fait le spectacle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Upload tes images

Merci de bien vouloir respecter les règles suivante : Générales | Présentations | Commandes | Faq .

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valange-Design © :: < Communauté | Discussions | Divers > :: Sports :: Formule 1 -
Bookmark and Share