Moto GP du Japon => Grand Prix : déclarations


AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion


Moto GP du Japon => Grand Prix : déclarations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
sawatdee
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2398
Age : 35
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Moto GP du Japon => Grand Prix : déclarations Mer 4 Oct - 21:35


Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes après le Grand Prix du Japon MotoGP, dimanche, à Motegi.

Loris Capirossi (Ducati Corse, vainqueur) : "Une course incroyable. Dès vendredi, on a très bien travaillé sur la moto, en trouvant de bons réglages. Les nouveaux Bridgestone étaient très, très performants. Ce matin, au warm-up, le rythme était bon. Je suis bien parti et j'ai essayé de m'échapper. Marco [Melandri] était derrière moi, je ne me suis pas occupé de lui. Puis, Valentino [Rossi] est revenu et j'ai dû attaquer encore fort pour le lâcher. C'est la 2e fois que je gagne ici. C'est l'une de mes plus belles victoire."

Sete Gibernau (Ducati Corse, 4e) : "Ce n'est pas mauvais mais je ne suis pas heureux. Nous avons manqué la course car j'ai été trop lent au début. Je n'ai pas eu de grip avant la mi-course mais c'est de ma faute. Quant à l'accrochage avec Nakano, je n'ai rien senti non plus de Nakano."

Livio Suppo (Ducati Corse, manager MotoGP) : "Loris a été incroyable, vraiment incroyable!"

Valentino Rossi (Yamaha Factory, 2e) : "Ces 20 points sont si importants pour le championnat, surtout sur Motegi n'est pas mon circuit favori. Ce matin, nous avons eu des problèmes et modifié la moto. J'ai roulé de façon constante en 1 min 47 sec, j'ai pu suivre Loris [Capirossi] et Marco [Melandri]. J'ai passé Marco et j'ai tenté de revenir sur Loris, qui n'était pas si loin. Quand il a compris que je revenais, il en a remis un coup et je n'ai rien pu faire. 20 points, c'est une bonne opération."

Colin Edwards (Yamaha Factory, 8e) : "J'ai pris un bon départ mais Dani [Pedrosa] m'a poussé vers l'extérieur au premier virage. Je me suis donc fait passer par 3 pilotes. J'ai mis un peu de temps à doubler Makoto Tamada et Randy de Puniet mais ensuite j'ai pu enchaîner les bons tours. Vers le 15e, j'ai commencé à perdre du temps dans les virages et ça m'a compliqué la vie. Je suis bien sûr déçu parce que nous avions un plan qui a été perturbé par ma position sur la grille et l'incident du premier virage. On a pu rouler dans le même rythme que pendant les essais mais d'autres, comme mon coéquipier, ont encore trouvé un petit plus."

Davide Brivio (Yamaha Factory, chef d'équipe) : "On comble l'écart au championnat et on est heureux même si Valentino [Rossi] n'a pas pu suivre le rythme de Loris [Capirossi]."

Marco Melandri (Honda Gresini, 3e) : "J'ai pris un bon départ, j'ai essayé de doubler Loris dans le 1er tour. Je l'ai suivi de près. Je n'avais jamais eu ce rythme aux essais et j'étais content de l'avoir là. J'ai eu un petit problème de pneu, qui commençait à glisser. Puis, j'ai fait une petite erreur en essayant de suivre Loris [Capirossi]. Je perdais l'avant et j'ai ralenti mon rythme. Valentino [Rossi] m'a passé et j'ai de nouveau attaqué pour le suivre mais j'ai encore failli perdre l'avant. Je me suis dis : 'Allez, ça suffit, j'ai été chanceux deux fois, je ne prends plus de risques'. Un résultat comme ça, c'est bon. Mais c'est fini pour moi au championnat."

Nicky Hayden (Honda Repsol, 5e) : "Une nouvelle 5e place qui n'est évidemment pas géniale. Le tour 1 a été un peu sauvage et par chance j'ai gagné des positions dans les deux premiers virages car mon départ a été un désastre. J'ai été tapé par quelqu'un dans le tour 1. Vers la fin de la course, je me suis rapproché de Nakano et Gibernau et puis j'ai commis une faute au virage 5 et ils ont repris de l'allure. En fait, ma moto marchait plutôt bien aujourd'hui, et les Michelin aussi. Mon rythme n'était pas mauvais et j'étais plus rapide ici que l'an dernier."

Dani Pedrosa (Honda Repsol, 7e) : "Dans le premier gauche, Elias a fait une erreur, j'étais juste derrière, je n'ai pu l'éviter et je suis sorti de la piste. Tout le monde m'a passé. De l'arrière, c'était difficile de revenir et de doubler sans faire de fautes. Je suis heureux d'être le 'Rookie of the Year', que j'ai été en 125cc et en 250cc."

Toni Elias (Honda Gresini, 6e) : "La 6e place me va, même si j'espérais mieux. Le groupe de tête était quelques dixièmes trop rapides pour moi, j'ai donc pris la roue du deuxième groupe, Gibernau, Hayden et Nakano, et je me suis concentré sur mon rythme en attaquant le plus possible. On a encore franchi une étape."

Kenny Roberts Jr (KR, 9e) : "Au départ, je me suis mal débrouillé, j'ai patiné en mettant les gaz, et si comme, à chaque fois, je dois partir derrière le paquet avant de trouver mon rythme. En course, c'est comme si j'étais trop vite dans les virages. Nous avons déjà essayé de solutionner ça."

Kenny Roberts (KR, directeur) : "Nous n'y avons pas été de tout le week-end. C'est le nouveau châssis. Encore une fois, nous avons très peu de temps, très peu d'expérience avec. Ce pourrait être facilement 0.2-0.3 sec plus vite. Nous ne savons pas pourquoi. Nous avons tout simplement des choses à apprendre. Nous devons stopper certains problèmes. Il nous faut travailler sur la suspension et peut-être un peu l'aérodynamique pour que la moto s'arrête mieux. Elle s'arrête encore trop sur l'avant et bouge."

Makoto Tamada (Honda Konica, 10e) : "Je suis vraiment désolé pour ce résultat. J'ai été compétitif seulement au départ. C'est triste pour moi de faire une course comme ça, mais le pire est que je n'ai pas trouvé comment résoudre la situation."

Chris Vermeulen (Suzuki MotoGP, 11e) : "Je n'ai pas fait un bon départ. Les gars de devant étaient trop rapides pour nous. Nous avons du travail devant nous..."

John Hopkins (Suzuki MotoGP, 12e) : "Un horrible début de course. J'y suis allé et j'en est trop fait. Je me doublais moi-même au freinage à chaque virage. J'ai roulé avec Dani Pedrosa, qui s'est dépassé lui-même dans un droit et m'a accroché le pneu avant. Je suis sorti de la piste."

Kousuke Akiyoshi (Suzuki MotoGP, 13e) : "Récolter des points pour mon premier grand prix est quelque chose de très spécial. Je veux remercier Suzuki et Bridgestone pour cette chance offerte. J'espère faire un autre grand prix."

Carlos Checa (Yamaha Tech 3, 14e) : "Ce fut un week-end difficile au cours duquel nous n'avons cessé de lutter pour être compétitif. Nous ne trouvions pas le chemin de la performance avant de finalement mettre le doigt sur un compromis. Cette course fut disputée à un rythme très élevé. J'ai tourné toute la course en 1 min 49 sec et je termine 14ème. L'an passé, j'avais fini 4e en tournant au même rythme !"

Hervé Poncharal (Yamaha Tech 3, directeur) : "Ce fut un week-end difficile qui s'est terminé sur une note positive : placer les deux pilotes dans le top 15 est un bon résultat vu les conditions. Carlos comme James [Ellison] ont fait preuve d'un grand esprit combatif pendant les 24 tours d'une course disputée à un rythme très élevé. Pour Dunlop, ce Grand Prix était naturellement très important : du président aux ingénieurs, il y avait beaucoup de monde de la compagnie sur le circuit de Motegi. Cette expérience les aura certainement aidés à comprendre combien notre entreprise est difficile. Nous devons continuer à aller de l'avant et revenir l'année prochaine avec une équipe plus forte encore. Mais en attendant, bravo encore aux pilotes !"

Shinya Nakano (Kawasaki Racing, abandon - chute) : "Que puis-je dire ? J'étais ici pour faire la course, je devais donc essayer de prendre la 4e place au dernier tour. J'avais déjà décidé si l'écart (avec Gibernau) était trop grand ou non et s'il fallait prendre le risque. L'opportunité s'est présentée, je l'ai saisie. Je suis rentré un peu trop 'chaud' dans le virage, et les deux pneus ont glissé et entre temps Sete a fermé la porte. J'aurais pu rester sur les freins mais nous nous serions crashés tous les deux, j'ai donc redressé la moto et essayé de tirer droit. Malheureusement, j'ai accroché la roué arrière de Sete et je suis tombé. Je suis désolé pour le team car la moto et les pneus (Brdgestone) ont été bien tout le week-end."

Randy de Puniet (Kawasaki Racing, abandon - chute) : "Nous avons dû changer le moteur juste avant la course et cela a changé totalement le caractère de la moto. L'arrière patinait trop facilement à la sortie des virages, et j'ai perdu du temps en début de course lorsque l'arrière a failli m'échapper plusieurs fois. Dès lors, j'ai plus piloté sur l'avant. Et puis, je suis tombé. Nous devons maintenant découvrir pourquoi mon moteur était si different."

Naoki Matsudo (Kawasaki Racing, abandon - moteur) : "J'ai eu des problèmes avec le moteur dès le départ. Il a perdu de la puissance et le problème a empire à chaque tour."

Casey Stoner (Honda LCR, abandon - chute) : "Au fur et à mesure que le réservoir s'allégeait, je perdais le feeling de l'avant, et l'arrière se levait sur les freinages. Je n'ai aucune explication du crash, je ne sais pas ce que j'ai fait de mal
Revenir en haut Aller en bas
http://les-predators-nty.forumactif.com

Moto GP du Japon => Grand Prix : déclarations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Upload tes images

Merci de bien vouloir respecter les règles suivante : Générales | Présentations | Commandes | Faq .

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valange-Design © :: < Communauté | Discussions | Divers > :: Sports :: Auto/moto -
Bookmark and Share