Grand Prix : déclarations


AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion


Grand Prix : déclarations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
sawatdee
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2398
Age : 34
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Grand Prix : déclarations Mer 4 Oct - 20:17


Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes après le Grand Prix de Chine, dimanche, à Shanghaï.

Michael Schumacher (Ferrari, vainqueur) : "Ce fût un week-end excitant et extrême. Nous avons été plutôt compétitifs sur le sec vendredi, puis il y a eu cette averse pour la qualification. 6e sur la grille, c'était le minimum vital pour démarrer la course. Nous avons commencé sur un rythme raisonnable, j'ai remonté progressivement dans la hiérarchie. Comme nous l'avons vu en Hongrie sous la pluie, nous sommes parfois plus lents, parfois plus rapides. C'était un pari de rester en intermédiaires (pour le 2e relais) car lorsque l'on conduit, on ne voit pas dans quel état ils sont. Nous avons décidé de rester en intermédiaires et ça a marché. Puis, nous avons trouvé le bon moment pour changer pour des pneus slick, et par chance avoir une avance suffisante pour ramener la voiture à l'arrivée. Concernant mon dépassement sur Giancarlo [Fisichella], dans le virage N.1, il était clair que ça allait être difficile. Je savais depuis les essais que des pilotes y avaient commis des tête-à-queue. J'y suis allé cool, mais j'ai pensé qu'il pourrait y avoir un problème avec Giancarlo... J'ai eu l'opportunité de plonger à l'intérieur. Lorsqu'il a plu, sur la fin, il fallait bien juger comment appuyer sur la pédale d'accélérateur, surtout quand on mène comme ça. J'ai décidé de finir en toute sécurité."

Felipe Massa (Ferrari, abandon - accident) : "C'est dommage ce qui s'est passé avec Coulthard. Nous étions en plein milieu d'une bagarre, en bout de ligne droite. J'ai été un peu long (au freinage) car la piste était mouillée et nous nous sommes touchés. malheureusement, j'ai endommagé ma suspension avant gauche et dû abandonner."

Ross Brawn (Ferrari, directeur technique) : "Une fantastique course, dans laquelle Michael a performé exceptionnellement bien. En pluie, nous avons eu du mal lorsqu'il y avait beaucoup d'eau sur la piste, mais nous sommes parvenus à rester avec le groupe de tête. Puis, lorsque la piste a commencé à sécher, la situation a changé de la façon attendue, en notre faveur, grâce aux performances des Bridgestone. Le team a aussi fait un boulot incroyable et tous les pit stops étaient impeccables."

Fernando Alonso (Renault, 2e) : "J'ai fait un bon départ et 15-20 bons premiers tours, puis nous avons décidé de changer les pneus avant au 1er pit stop pour ce qui était presque des slick. Cela ne s'est pas avéré la bonne chose à faire car Giancarlo et Michael ont gardé leurs pneus. Ils sont revenus très fort et mon avance a disparu. En raison du fait que nous étions dans une position désavantageuse, nous avons pris le risque et lorsque nous avons mis les bons pneus, il était trop tard. Après le 1er pit stop, la piste d'asséchait et il fallait arriver à un point où les rainures des pneus étaient usées pour avoir de la performance. Les intermédiaires ont pris 8 ou 9 tours pour atténuer les rainures. C'est dommage, nous n'avons pas été performants dans les conditions de la course d'aujourd'hui, alors que nous aurions été plus performants sur le mouillé ou sur le sec. C'est une opportunité de perdue."

Giancarlo Fisichella (Renault, 3e) : "En début de course, il s'agissait d'essayer de garder la voiture sur terre. Au 1er pit stop, j'ai gardé mes pneus et j'ai vu de retour en piste que l'équilibre de la voiture était bon, que le niveau de grip était là. Nous sommes passés au sec et le grip était faible. Nous avons décidé de baisser le régime du moteur pour l'économiser pour la prochaine course. Après le 2e pit stop, j'ai été très prudent dans le virage N.1, et je suis allé un peu large sur la partie humide. Michael [Schumacher] en a profité pour me passer facilement. Je redeviens 3e au championnat, c'est bon pour moi."

Flavio Briatore (Renault F1 Team, directeur général) : "Nous sommes tous désolés pour Fernando. Il a été fantastique, il a dominé la course sous la pluie comme sur le sec. Après une telle performance, il est très frustrant de voir la victoire nous échapper. Giancarlo a bien piloté et il termine sur le podium : les points que nous récoltons nous permettent de retrouver la première place du classement des constructeurs. En ce qui concerne l"avenir, nous savons que nous avions la voiture la plus rapide et que nous sommes quasiment à égalité dans les deux championnats. Nous savons aussi que nous avons l"équipe et la performance pour gagner."

Pat Symonds (Renault, directeur exécutif de l'Ingénierie) : "Nous n'avons pas d'excuses. C'est une course que nous aurions dû gagner, parce que la Renault et ses pneumatiques Michelin ont dominé dans toutes les conditions. Fernando a piloté de manière magnifique dès le départ et, alors qu'il était sur le point de réaliser son premier ravitaillement, il nous a fait savoir par radio que ses pneumatiques avant étaient très usés. En accord avec lui et Michelin, nous avons décidé de les changer, tout en conservant les pneumatiques arrière. Il est rapidement devenu clair que cela était une erreur. Par conséquent, nous avons pris le risque d'arrêter Fernando assez tôt afin de lui faire passer des pneumatiques pour sol sec, en espérant qu'il puisse revenir sur les leaders. Un problème survenu lors de son arrêt lui a coûté encore du temps : l'écrou de roue est tombé du pistolet, mais nous ne savons pas pourquoi."

Jenson Button (Honda, 4e) : "Je suis très satisfait d"avoir terminé 4e. Au départ, la monoplace s"est vraiment bien comportée ; j"ai pris mes distances sur le peloton et je suis resté au contact des monoplaces de tête. Ensuite, j"ai commencé à souffrir avec les pneus arrière qui étaient pratiquement lissesSur sec, il n"y avait qu"une trajectoire et à partir de là, j"ai été vraiment dans mon élément ! J"ai pris vraiment beaucoup de plaisir et ça m"a rappelé mon époque en kart lorsque j"ai remporté les Championnats d"Europe 1997. Il y a quelques domaines où nous avons des faiblesses que nous devons surmonter, mais nous sommes toujours très optimistes pour notre course à domicile au Japon la semaine prochaine."

Rubens Barrichello (Honda, 6e) : "Ma course a été correcte, mais ma voiture était mieux en pneus pluie plutôt que sur pneus "slick". C'est vraiment dommage que mon dernier tour ait été anéanti ; en plus j'ai eu quelques problèmes avec les retardataires, j'ai donc perdu du temps et deux places. Quatrième et sixième est un autre bon résultat d'équipe. Il semble que nous sommes compétitifs pour notre course à domicile la semaine prochaine, où j'espère nous pourrons décrocher un autre bon résultat d'écurie devant le public japonais."

Pedro de La Rosa (McLaren, 5e) : "Une course difficile pour tout le monde. J'ai fait une erreur en demandant des pneus intermédiaires différents. Après coup je pense que j'aurais dû conserver les miens. J'ai souffert de graining et j'ai perdu du temps. Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé dans le dernier tour. J'ai eu la chance d'éviter ce cafouillage et de gagner deux places. Nous avions un bon rythme en course. Je pense que nous pouvons gagner une course d'ici la fin de la saison."

Kimi Räikkönen (McLaren, abandon - moteur) : "C'est vraiment dommage car il semble que nous pouvions gagner. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé, mais soudain l'accélérateur a cessé de répondre normalement. Le moteur s'est mis en mode sécurité et s'est automatiquement mis au point mort. J'ai pris un bon départ, me suis déporté à l'extérieur et j'ai ainsi gagné deux places. C'était un peu serré et c'est pourquoi je n'ai pas réussi à passer Fisichella à ce moment là. Mais je l'ai doublé un peu plus tard et j'étais en train de revenir sur Alonso avant mon premier ravitaillement."

Nick Heidfeld (BMW, 7e) : "La course la plus décevante de ma carrière, pas seulement en F1 mais de toute ma vie. Tout près de l'arrivée, j'étais certain d'être 4e, mais quelques retardataires ont causé des troubles. Le premier a été Albers, qui est resté sur la trajectoire sèche et ne m'a pas laissé passer. J'ai dû freiner sur le mouillé, presque glissé, parti dans l'herbe et perdu quelques secondes. Puis, le pilote Super Aguri Honda, Sato, m'a bloqué sur presque un tour. Je me battais avec lui, même s'il était un tour derrière, utilisant l'avantage de ses Bridgestone à ce stade de la course. A cause de ça, les deux autres pilotes Honda m'ont rattrapé et Albers et Sato étaient sur le chemin. Barrichello s'est crashé dans l'arrière de ma voiture et après ça je dois m'estimer heureux de finir. Avant ça, j'avais été très rapide."

Robert Kubica (BMW, 13e) : "Je ne savais pas que j'étais aussi rapide (en intermédiaires). Malheureusement, j'ai pris le risqué des click trop tôt. C'était impossible à conduire et je suis sorti de la piste deux fois et j'ai perdu beaucoup de temps. Je suis rentré pour reprendre en intermédiaires mais à cet instant ma course était compromise."

Mark Webber (Williams, 8e) : "J'ai pris un départ correct, j'étais bien dans l'allure et je suis revenu sur Coulthard. Quand je l'ai eu doublé, j'ai commencé à penser à passer en pneus rainurés, mais la piste a mis beaucoup de temps à sécher. Nous avons gardé les mêmes gommes au ravitaillement et c'était la meilleure option. Malgré cela je suis parti en dérapage et j'ai mis un temps fou pour me dégager de la pelouse synthétique. J'ai fait un tête à queue, mais j'ai gardé mes distances sur Coulthard pour marquer un point."

Nico Rosberg (Williams, 11e) : "Une journée difficile. Ce qui a gâché ma course? Ne pas avoir pu dépasser Coulthard. Et j'ai donc perdu beaucoup de temps en début de course. C'était délicat en piste et je ne voulais pas compromettre ma course. En passant en pneus rainurés, les choses se sont améliorées. Mais les pneus ont bullé et j'ai parfois quitté la trajectoire. J'ai beaucoup appris aujourd'hui, de ce circuit et du comportement des pneus dans différentes conditions."

David Coulthard (Red Bull, 9e) : "Une course rude. Au début, mes pneus intermédiaires ont eu beaucoup de grainage et j'étais passé de partout. J'étais aussi chargé en essence. Mais au fil que la piste séchait, les pneus se sont complètement usés et tout s'est arrangé : j'étais rapide à ce moment. Malheureusement, j'ai eu un incident plus tard avec Massa. 2 ou 3 tours avant, il avait tenté de prendre l'intérieur, mais j'étais parvenu à l'éviter. Il a essayé de refaire la même chose, ce qui a mené à une collision. Cela a endommagé ma direction assistée dans les virages à gauche, et ça tirait à gauche. Je pouvais encore aller vite, mais j'ai eu des difficultés au freinage à l'épingle et j'ai viré large, ce qui a permis à Mark [Webber] de me passer. Ça nous laisse hors des points."

Robert Doornbos (Red Bull, 12e) : "C'était serré dans le N.1, j'ai touché la voiture de Kubica et dû rentrer au stand pour changer d'aileron avant."

Tonio Liuzzi (Toro Rosso, 10e) : "Globalement c'est un assez bon résultat. Une 10e place, c'est même mieux que ce que nous avions espéré, après nos bonnes performances sous la pluie. La piste qui s'asséchait ne nous convenait pas vraiment. Et les grosses écuries étaient sur un rythme supérieur. Comme l'équipe, j'espérais plus, d'autant qu'après le départ nous étions 8e et 10e. Mais j'ai eu quelques soucis avec mes pneus arrière. J'étais sur une stratégie à un seul arrêt donc chargé en essence. Hélas nous n'avons encore pas marqué de points."

Scott Speed (Toro Rosso, 14e) : "La voiture était confortable au départ. Ensuite j'ai subi beaucoup de sous virage. Et puis j'ai ravitaillé et suis rparti avec des pneus "Intermédiaires". La voiture était horrible. Ensuite au 2e ravitaillement je suis passé en rainurés. J'ai galéré un peu et ensuite ce fut parfait jusqu'à l'arrivée."

Christijan Albers (Midland, 15e) : "Une course à oublier."

Tiago Monteiro (Midland, abandon - tête-à-queue) : "A cause de l'aquaplanage, j'ai fait un tête-à-queue et calé."

Ralf Schumacher (Toyota, abandon) : "Ce fut un week-end difficile pour nous. Nous partions du fond de la grille de départ, nous savions que cela n'allait pas être facile et ce résultat en est la preuve. Nous étions plutôt compétitifs durant la course mais en début de course j'étais bloqué dans le trafic. L'équipe a alors pris le risque de monter des pneus pour piste sèche alors que la piste était encore humide. La situation s'est améliorée avec le retour d'une météo plus clémente et dix tours plus tard, j'ai signé le meilleur tour en course par deux fois. Malheureusement, j'ai eu une perte de pression d'huile et je ne pouvais rien faire d'autre que de me retirer de l'épreuve."

Jarno Trulli (Toyota, abandon) : "C'est une journée à oublier. Il est bien sûr toujours difficile de bien faire lorsqu'on prend le départ aussi loin sur la grille. Nous n'avons pas été compétitifs sur piste humide de tout le week-end. Mon ravitaillement est intervenu juste avant le moment idéal pour monter des pneus pour piste sèche, mais l'équipe a quand même voulu faire ce pari, car nous étions très loin dans le classement et nous n'avions rien à perdre. Malheureusement, cela n'a pas payé. Il était très difficile de maintenir la voiture sur la piste après ce changement de stratégie et nous avons perdu beaucoup de terrain sur les autres concurrents. Le pire, c'est que j'ai ensuite eu des problèmes avec la pression pneumatique du moteur et j'ai dû abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
http://les-predators-nty.forumactif.com

Grand Prix : déclarations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Upload tes images

Merci de bien vouloir respecter les règles suivante : Générales | Présentations | Commandes | Faq .

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valange-Design © :: < Communauté | Discussions | Divers > :: Sports :: Formule 1 -
Bookmark and Share