Valange-Design ©
Welcome sur valange-design

Pas encore inscrit ???

Ben qu'attendez vous pour nous rejoindre et découvrir ce que vous ne pouvez pas voir en tant qu'invité ??



 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Design V4
Je préfèrais la V3
7%
 7% [ 9 ]
J'aime pas
4%
 4% [ 6 ]
J'aime bien
10%
 10% [ 14 ]
J'adore
13%
 13% [ 17 ]
Je trouve ca magnifique
66%
 66% [ 88 ]
Total des votes : 134
Navigation

Forum

Connexion

Déconnexion

S'inscrire

Rechercher

Championnat

Topsite

Bienvenue dans le monde de Valange
http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://img102.imageshack.us/img102/6981/lecteurmp37ho.swf" width="380" height="85" type="application/x-shockwave-flash" quality="high">

Qui veut tuer Barak Obama ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
thewhale
Moderateur/rice
Moderateur/rice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16670
Age : 55
Message Perso :

Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Qui veut tuer Barak Obama ? Mer 10 Déc - 2:39


Il n’est vraiment pas nécessaire d’être grand expert en politique intérieure américaine pour comprendre tout de suite que Daniel Cowart et Paul Schlesslman, les deux nazillons de 20 et 18 ans arrêtés aux Etats-Unis et suspectés de vouloir assassiner Barak Obama, n’auraient pas pu réussir à mener leur sinistre projet à bien, sans l’aide d’une puissante organisation pour les épauler, compte tenu de l’extraordinaire déploiement de forces policières organisé autour des candidats à la magistrature suprême du plus puissant état du monde pour neutraliser ce genre de projet.

PAS PLUS QUE L’ON N’A JAMAIS PU ÉTABLIRavec certitude qui avait commandité l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas, malgrè les tonnes d’ouvrages qui ont disséqué le tragique évènement, sans avoir pu déterminer qui manipulait Lee Oswald. On sait seulement que de gigantesques intérêts politiques et financiers étaient en jeu. C’est très probablement des mobiles semblables qui animent ceux qui veulent supprimer Obama, avant même qu’il soit élu. Le fait qu’il soit afro-américain et que l’on utilise des marginaux d’extrême droite pour l’élimininer ne fait que confirmer cette thèse, dans la mesure où il serait tellement simple, une fois le crime commis, d’en rejeter la responsabilité sur les déçus du Klu Klux Klan ne voulant pas admettre qu’un “homme de couleur”, entre à la Maison-Blanche.

RESTE DONC A TENTER D’IMAGINER qui aurait intérêt à lancer un “contrat” sur la tête d’Obama, plutôt que sur celle de John McCain. Les programmes des deux candidats permettent d’éliminer la piste d’un complot de l’une des grandes factions américaines contre l’autre. Après tout, John Fitzgerald Kennedy, héritier d’une famille de milliardaires ayant bâti leur fortune sur le trafic d’alcool durant la prohibition, n’était-il pas représentant de la gauche américaine ? Alors, quel péril représentait un homme aussi modéré dans ses convictions que Barak Obama ? La réponse à cette question, on ne peut la rechercher que dans les détails sur certains points des programmes des deux candidats. Et, sans doute, sur l’un des domaines où les intérêts financiers sont himalayens, partout dans le monde, mais évidemment plus aux USA qu’ailleurs : le domaine des énergies. Qu’est-ce qui sépare les deux candidats ? Presque rien ! Seulement des milliards de dollars en jeu. Obama a pour programme de favoriser les économies d’énergie et de favoriser le développement de nouvelles sources durables. Autrement dit, de s’attaquer au colossal lobby pétrolier américain. Alors que McCain, lui, veut supprimer les subventions à la production d’éthanol, qui menacent directement les consortiums pétroliers.

LES DEUX CANDIDATS S’OPPOSENT aussi sur le charbon qui génère 50% de la production d’électricité aux Etats-Unis mais aussi 40% des émissions d’oxyde de carbone. Obama veut suspendre la construction de centrales classiques au charbon, mais n’est pas enthousiaste pour les remplacer par le nucléaire, comme le propose le candidat républicain. C’est là que se trouve la clé de l’énigme. Autant dire que si Obama avait été abattu ou s’il l’était, hélas, demain, il y aurait beaucoup de voies à explorer et les mobiles seraient nombreux. Mais, une fois de plus, on n’arriverait jamais à les mettre véritablement sous la lumière des projecteurs.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.valange-design.com/

Qui veut tuer Barak Obama ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Upload tes images

Merci de bien vouloir respecter les règles suivante : Générales | Présentations | Commandes | Faq .

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valange-Design © :: < Communauté | Discussions | Divers > :: Actualités & infos :: Internationnal -
Bookmark and Share